Vamos à la chancla

A peine sorti du sentier je traverse un autre temple imposant donnant sur l’entrée de Kamakura

Je m’y arrêtes pour manger auprès d’un bassin plein de carpes, de tortues et de pigeon pour me harceler

Hop hop hop musique maestro

https://www.youtube.com/watch?v=m_0qHRwU_sQ



Par contre marcher 20 bornes avec un sac plein de bouffe et de flotte par 40 degrés c’est l’enfer franchement je recommande pas

Je traverse alors l’avenue principale de Kamakura pendant une bonne heure pour aller à la plage

La ville a rien d’exceptionnel, c’est une station balnéaire normale avec ses boutiques, ses restaurants et ses touristes en chancla. Moi le premier

Ni une ni deux je me mets en maillot, me trempe les pieds puis me jette corps et âme dans l’océan en pouvant affirmé que je me suis baigné dans les trois océans (de la famille à la réunion, vacances sur la côte Atlantique et désormais le Pacifique). Cette pensée me rejouis au plus haut point

Mais c’est pas tout ça on est à la plage, y a des bars, des espèces de boites de nuit mais à 15h et un club Mickey. Il est temps de rincer des michtos

Ni une ni deux je me dirige avec mon physique de gaijin kolossal de 1m90 105 kilos au bar pour prendre une girafe que je m’enfile dans les minutes qui suivent. J’entends une nana derrière moi avoir dit “ginger no kyojin” (géant roux), je sais que je ne passe pas inaperçu au milieu des japonais moyens

Un dialogue tente de s’installer entre moi et plusieurs autres jeunes du bar, les nanas sont pas mal mais ça manque clairement de formes tandis que les mecs ont des dégaines de kéké mais sont sympas

On arrive pas vraiment à parler mais ils me proposent d’aller manger avec eux dans un restau de burgers hawaiiens, j’ai mangé y a même pas une heure mais je crache pas sur de la junk food du bled

C’est pas mal et pas trop cher, j’en reprends deux fois et leurs petites carcasses sont impressionnées devant mon pour manger

Ils tiennent si peu l’alcool qu’à 17h et des brouettes ils se barrent tous au fur et à mesure, je me retrouve avec le seul mec qui prend le train dans la direction de Tokyo. C’est pas très concluant mais au moins on voit du pays et on voit du monde

Il me lâche quelques stations plus tard et je repars pour Tokyo. Je décide de m’arrêter un peu plus tôt que ma destination pour découvrir le long de la sumida gawa (rivière qui traverse Tokyo) et trouve une petite scène de concert où un groupe de rock chante devant quelques personnes en reprenant des chansons cools de Craft Spells

https://www.youtube.com/watch?v=5t3j0rp7_Os

Je prends une bière, puis deux, puis trois puis il est 23h et y a bientôt plus de métro du coup faut que je me bouge le cul pour pas faire 34 bornes de marche au retour