IT’S A TRAP

Je suis dans le Hub de Shibuya. Lieu de tous les vices majeurs depuis mon arrivée

J’enfile les pintes mais il y a beaucoup trop de monde. On est vraiment 3 personnes au mètre carré et le gars de l’entrée refuse carrément des gens

Je suis fatigué par tout ça et décide de partir pour Ueno et de dormir

Une fois dans la Yamanote au niveau d’Ikebukuro je sens mon téléphone vibrer, je le sors et découvre comme notification “Félicitations ! Vous avez une nouvelle affinité !”, un putain de match Tinder que je reçois bien saoul

Je regarde le bestial, persuadé d’être tombé sur une grosse ou une japonaise moyenne

Je reçois un message de la meuf, et c’est même pas un message du style “je préfère direct à poil viens” blablabla. Je reçois un “Hi Sexy”

Je renchaîne direct, la discussion s’installe, la meuf m’explique qu’elle est à Tsukishima, qu’elle aime les hommes grands et costauds. Ce à quoi je précise que je pratique le rugby depuis 15 ans et que je fais 1m90. Elle me dit alors de venir la rejoindre car c’est une “easy ride”

Là je suis comme un fou et je regarde direct sur mon plan comment me rendre de Ikebukuro à Tsukishima

DESSOUS DES CARTES EPISODE 10

Ah ouais quand même c’est loin

Pour donner une idée elle me demande de faire un Compiègne – Evry en fait

Mais bourré comme je suis et chaude comme elle semble l’être je me précipite sur les lieux après 1h de transport

Hop hop hop écouteurs et on ensuite on la déboite

https://www.youtube.com/watch?v=_tX3AnKiYb0

Il est 23h50, il n’y a plus aucun métro à Tokyo d’ici quelques minutes (tous les métros s’arrêtent à minuit et quelques) elle est OBLIGEE de m’inviter dans son hôtel. Le crime est parfait

Elle me dit de prendre telle sortie et de l’attendre au niveau du passage piéton qui sera juste après

Je sors à l’air libre, je suis au passage piéton mais je ne vois pas de Cassie 23 ans from New Zealand blonde avec des meules

Je me dis qu’elle doit être en retard et au moment où je traverse le passage piéton je sens une pression sur mon épaule

Je me retourne tout content et là

– You’re Rouxblard

Une putain de Tongienne de deux mètres avec des cuisses deux fois plus grosses que les miennes et une voix plus grave que la mienne

– Y-y-e-yes

– I’m Cassie, nice to meet you

Là elle m’explique qu’elle fait ça car elle est complexée par son physique et tout le tintouin mais ça veut pas dire pour autant qu’elle est pas belle à l’intérieur et elle pensait qu’on avait bien matché dans notre conversation et qu’on pourrait quand même faire un truc

Je suis parti en courant les kheys

Je me suis vraiment barré, notre discussion a duré genre 40 secondes mais dans ma tête ça a été une éternité tellement le malaise, la peur et l’alcool étaient au rendez vous

Je cours comme jamais jusqu’au métro en espérant choper le dernier qui … me file sous le nez

Je suis perdu à l’autre bout de Tokyo et si je prends un taxi j’en ai pour 100€ là

J’enfile mes écouteurs et passe au konbini m’acheter un sandwich et de l’eau. Je m’assoie sur un banc et réfléchi à ce que je pourrai faire

Mon iPod en aléatoire me balance “Capri c’est fini” de Hervé Vilard

https://www.youtube.com/watch?v=4TP3u0rNkys

Je trouve sur mon portable que je ne suis pas loin du terminus de la ligne Yurakucho où se situe une boite de nuit apparemment pas mal appelée l’Ageha, en route