Asakusa, chinois, secte : bienvenue à Tokyo

Je me lève en pleine forme prêt à arpenter la partie Nord Est de la ville, mon challenge est clair PADANLESTRANSPORTS, je fais tout à pieds aujourd’hui

Pour vous donner mon planning de la journée : Dessous des Cartes épisode 7

Mon plan c’est de marcher jusqu’à la SkyTree, l’itinéraire que je vous mets là est approximatif au final j’ai pas vraiment fait ce trajet. J’ai plus pris 6h que 1h, vacances oblige je prends tout mon temps

Hop hop hop écouteurs et direction la plus haute tour de Tokyo, près de 535 mètres soit 231 mecs de Rouen

https://www.youtube.com/watch?v=KZJiGu6Gz8E

https://www.youtube.com/watch?v=lisaFPBaoms (à la fin c’était plutôt ça)

Je commence par rejoindre Kuramae, la station de laquelle j’ai rejoins Tokyo depuis l’aéroport de Narita

Arrivé là je tombe sur un pont et découvre une promenade le long de la rivière, mon itinéraire est tout tracé

Y a pas trop de monde et il fait relativement bon, que 35 degrés aujourd’hui

Je croise quelques joggeurs, des jeunes qui se promènent, des petits vieux qui promènent leurs chiens (le shiba inu dans 90% des cas, comme Hachiko !)

J’arrive alors à un petit parc et redécouvre alors des gens parler chinois

Je vous retourne et découvre les envahisseurs arriver dans autocars de la compagnie ESCARGOT (no fake)

Ils vont tous dans la même direction, je suis le mouvement persuadé qu’il doit bien y avoir un truc cool au bout du chemin. Et là, la chancla mes kheys c’est magnifique : UN MCDONALD

Comme j’ai une petite faim j’y vais pour découvrir les menus locaux et là bordel de nom de Dieu c’est vegas en fait dans votre Menu vous choisissez le burger, la boisson, puis frites OU nuggets

Je prends un peu de tout pour voir le bazar, devant ma commande le caissier me regarde complètement perdu

– Onli fol iou ? Anata ?

– Hai !

Je prends pas mal de trucs locaux dont je me souviens pas avec une sauce aigre douce pour mes frites et d’autres machins pour mes nuggets. En boisson j’ai pensé prendre de la bière mais je me suis dit qu’on allait quand même calmer le jeu

A la place j’ai un fanta melon et un fanta raisin, c’est pas mal du tout et c’est exclusif au Japon. J’aime pas trop les sodas mais là c’était stylé je dois l’avouer. Petite clope en comptant mon pognon, je suis blindé sa race c’est magnifique

D’autres chinois passent, j’emboîte le pas déterminé à ne pas me laisser avoir par un autre Mc Do

Ils marchent tous dans une petite galerie marchande où on vend des sacs à mains, des kimonos, des t shirts et autres conneries. Fort de mon expérience parisienne j’en déduis que ça pue le piège à touriste d’ici

Ce qui implique donc qu’il y a un lieu touristique majeur limitrophe à côté

Coup de bambou comme on dit chez Feu Vert UN TEMPLE KOLOSSAL

Je découvre donc le fameux sanctuaire d’Asakusa, détruit 20000 fois et reconstruit tout autant au fur et à mesure des années. Sa dernière rénovation remonte aux bombardements de Tokyo par l’empire americano-sioniste

C’est donc certainement pas le sanctuaire d’origine mais ça n’empêche qu’il est très beau. Il est entouré de ruelles marchandes dans lesquelles on peut acheter de tout et n’importe quoi comme connerie touristiques. Moi je me contente juste de quelques gateaux au riz fourrés au haricot rouge, c’est bon bordel




L’intérieur du sanctuaire et très joli, je découvre les lieux avec tous les chinois. Suivant leur groupe et écoutant les explications du guide que je ne comprends évidemment pas

Soudain, derrière les grilles du sanctuaire : UN MOINE

Je dis tout haute “NOM DE DIEU ! Un moine !” comme si j’étais avec quelqu’un

Tous les chinois se retournent comme ça vers moi

J’explose de rire devant le ridicule de la situation

Je fais un tour du sanctuaire, pas mal du tout, y a la plus vieille fête foraine du Japon située juste à côté mais elle est fermée


Je reprends ma route en quête de la Skytree, ce qui est pas très compliqué à trouver avec tous les cons de Chinois qui font tous la même photo de merde

Je prends un thé à une terasse de café qui donne sur la rivière

Je trace mon itinéraire dans ma tête puis direction la skytree, je dois franchir un pont passant par un petit parc puis continuer tout droit jusqu’à la bête immonde

Hop hop hop écouteurs pour le trajet

https://www.youtube.com/watch?v=2bDydG0MrrE


Une fois que j’ai traversé le pont et le parc c’est tout droit pour la Skytree. Sauf que il commence à pkeuvoir salement

Je décide d’arrêter de continuer sous la pluie et de me mettre à l’abri

Deux gamines m’interpellent de loin en faisant des grands signes, elles sont dans ce qui semble être un autre temple et m’invitent à les rejoindre

Comme j’ai qu’une chemise d’été et un short je ne refuse évidemment pas. L’une d’entre elle parle bien anglais et me dit que je peux rester ici le temps que ça se calme. En attendant elles me parlent et une nana un plus vieille nous rejoins

– Konichiwa

Bordel de merde une 9/10 locale

– Konichiwa

La discussion s’installe avec les trois nippones. Les deux premières doivent avoir 15/16 ans je dirai et l’autre 27/28 mais c’est chaud à dire sachant que j’ai croisé des mecs à qui je donnais 22 ans et qui en avaient 48 en réalité

Elles me proposent de me montrer le temple en attendant et de me montrer des trucs sur le bouddhisme, j’accepte, c’est pile poil le genre de truc fortui et relevant du pur hasard dont je rêvais avant de partir au Japon

Je retire mes chaussures, monte un escalier et croise un moine tout en blanc

On arrive dans une sorte de gymnase avec des tatamis où y a deux “paroissiens” qui prient. 4 petites chaises devant un autel avec un bouddha doré immense

Je demande si je peux prendre une photo souvenir et une des gamines me dit “no photo”

Je ne force pas mais demeure circonspect devant les lieux

La 9/10 me sort un collier d’une sorte de petites boites et me demande de les mettre autour du majeur, comme je comprends pas exactement elle prend mes deux mains, passe le collier et me regarde avec insistance quand elle me demande de garder les mains jointes. Je suis circonspect

Là je me dis que c’est une espèce d’initiation guidée du bouddhisme avec une présentation simple des rituels religieux. Mais une des petites baisse les yeux à chaque fois que je regarde ailleurs. Je trouve ça bizarre

La 9/10 me montre alors des temples bouddhistes de leur culte dans tout le pays, elle me montre avec ça une carte du monde où le culte s’est répandu. Apprenant que je suis français elle insiste bien pour me dire qu’il y en a un majeur à Paris

Les deux gamines me tendent alors un papier sur lequel est inscrit une prière traduite en hiragana, en kanji, en chinois et en alphabet latin

– Repeat after me : NAM MYOHO RENGE KYO

– Nani ?

– NAM MYOHO RENGE KYO

La je demande ce que ça veut dire, ça devient bizarre ces conneries

La 9/10 me demande si je suis religieux, ce à quoi je réponds que je suis catholique croyant mais pas pratiquant

Commence alors une série de questions sur ma confession religieuse. La 9/10 écoute avec insistance, les gamines aussi mais ça devient malsain

Une fois mon argumentaire terminé la 9/10 me reprend les mains et me lâche alors le plus naturellement du monde …

– Christianism low teaching, buddhism high teaching. You can become a member of the sect now, we just have to call the monk we saw in the stairs

Elles ont à peine eu le temps d’entendre “No” que je me suis déjà barré à la vitesse d’un Sonic Eco+

Je remets mes chaussures en vitesse et part sous la pluie parce que mieux vaut ça que me retrouver sur la Red Room ou dans un culte chelou

Mes préjugés sur les japonais respectueux en prennent un sacré coup

Je me dirige alors vers la Skytree, à la quête d’un Konbini pour acheter un parapluie

Et il commence à faire soif aussi

Remettons nous de nos émotions en enfilant l écouteurs tiens

https://www.youtube.com/watch?v=Hy_xJRbTq2Q