************* CHAPITRE 5 : RETROUVAILLES *************

Alex m’avait donc reconnu

Elle était là, elle était belle, elle ne bougeait plus

Elle avait mis ses mains sur son visage comme ça

Elle me regardait, moi aussi

Le temps semblait s’être arrêté

Je pouvais voir de la stupéfaction dans ses yeux

Elle resta ainsi pendant une dizaine de secondes, moi j’étais comme ça

Et comme ça

Et comme ça

Entre le froid et le stress, je tremblais et grelotais sur place

Elle s’approcha de moi, et ses premières paroles ont été “Mais qu’est-ce que tu fais là ? :O ”

“Bah je viens te voir hé-hé ..”

Elle s’approcha encore, et vint nous faire la bise à moi et à Morgane pour nous dire bonjour

Elle commença par Morgane

Ca annonçait déjà la couleur

Ensuite elle me fait la bise à moi

Elle sentait bon, elle était belle, je la voyais enfin en vrai 2 ans et demi après

Mais elle était stressée, et moi aussi, le malaise ne s’est pas fait attendre longtemps

La conversation tournait au ridicule

“Ah ça va depuis le temps .. ?”

“Oui et toi ha-ha .. ?

“T’es venu en train .. ?”

“Eh oui .. héhé.. 10h de voyage hé-hé.. ”

“Bon .. bah … désolée je dois te laisser ma mère m’attend ..”

“Ah oui .. t’inquiète .. pas de soucis ha-ha ..”

Et merde

Ca a duré 30 secondes grand max, et encore je suis gentil

Morgane m’avait prévenu qu’elle rentrait soit en bus, soit avec sa mère, donc d’un côté je m’y attendais, mais je pensais pas que ça allait être aussi rapide

Du coup je me retrouvais là avec Morgane

Elle me dit “Je la connais Alex, elle est super contente de te voir mais elle s’y attendais vraiment pas du coup je pense qu’elle est choquée”

“Oh .. o-oui je pense au-aussi …”

Du coup Morgane me propose d’aller boire un verre

J’accepte, évidemment. De toute façon j’avais rien d’autre à faire

On discute pas mal, elle me fait visiter la ville, on rentre dans un bar, on prend un verre et on discute encore. Du camping, de nos études, des choses bateau quoi. C’était beaucoup moins malaisant qu’avec Alex

Quand vint le moment de payer

Souvenez-vous, j’avais maintenant -20€ sur mon compte

On s’apprête à partir, on se lève, je dis rien

Elle non plus

Le malaise commençait à s’installer …

Et là elle me sort “bon allez c’est moi qui t’invite”

“Oh n-non l-laisse .. je vais p-payer t’inquiète ..”

“Non c’est bon ! déjà que t’es venu jusqu’en Savoie, c’est moi qui t’invite je te dis !”

“Ha bon b-bah merci … hé-hé c’est g-gentil .. ”

Ouf j’ai eu chaud

On sort du bar, je la raccompagne à sa voiture, elle me dit “tu me tiens au courant du coup ?” et elle part

Ah oui j’ai oublié de vous le dire ! je lui avais demandé de m’hébérger, mais elle m’a indirectement fait comprendre qu’elle voulait pas, car elle avait un copain etc.

Me voilà à nouveau seul, la nuit était tombée, et j’avais à nouveau pu de batterie

Heureusement je connaissais à présent le chemin du macdo par coeur

J’arrive au Macdo, je me branche, et je me prends un autre menu Maxi best of

Mon iPhone se rallume, 3 nouveaux messages (vocaux)

C’était la grosse vache qui était censé m’héberger ce soir là

Dans ses messages elle me dit qu’elle a essayé de m’appeler 5 fois mais que je répondais pas

Normal j’avais plus de batterie

Je la rappelle donc

Elle me demande si c’est toujours ok pour ce soir, je dis oui et je lui explique que je suis au Macdo, elle propose de venir me chercher. J’accepte.

Elle m’avait donné le modèle et la couleur de sa peugeot. 15 minutes plus tard elle arrive, elle descend et me fait la bise

Bordel

C’était l’apogée de la laideur

Grosse, facile 90/100 kg

Moche, cheveux secs

Habits de bonhomme

Grasse

Zéro maquillage

Des chtars plein le visage

Mais bon osef, au moins elle m’évitait de payer 70€ par nuit d’hôtel

Je m’apprête à monter dans sa voiture, elle elle monte genre 2 secondes avant moi, et là je vois la voiture qui s’abaisse de 10cm

Les suspensions en PLS face à une telle charge

Le bas de caisse qui prie le ciel chaque seconde pour pas se faire charcuter par un dos d’âne

On commence à discuter, elle me demande ce que je viens faire en Savoie, je lui dis que je viens voir MA copine

Elle elle m’explique qu’elle est chef de chantier

Ce bonhomme bordel

On arrive à son appart (qui avait la vue sur le lycée d’Alex !), je descend, elle descend, la voiture qui se rehausse de 10cm

On monte les escaliers, on rentre dans l’appart, c’était petit

Elle me présente le peu de pièces qu’il y a. Je vois qu’une seule chambre …

Elle m’explique finalement que je dormirais dans le salon sur un matelas

Mais elle me dit ça en mode “héhé eh non on dormira pas ensemble !”

Mais whaaaaat ?

Non mais t’as vraiment cru que j’avais envie de dormir avec toi ?!!

De toute façon à deux on passe même pas dans ton lit

Elle me dit aussi “ici y’a plein de choses à manger, tu fais comme chez toi”

Bordel vu ton poids j’veux bien te croire qu’il y a à bouffer chez toi

Elle me dit tu veux manger un truc ? Non merci j’ai déjà mangé un macdo

Du coup elle a mangé toute seule

Moi je regardais la télé

C’était putain de malaisant

J’avais hâte qu’elle aille se coucher

Vous vous demandez sûrement si j’ai reparlé à Alex depuis par message

Eh bien non, j’attendais qu’elle le fasse en premier

La grosse alla se coucher, j’en profite pour me charger et pour choper le code wifi sous la box

Je m’allonge sur mon matelas de prolo, je checkais facebook/insta etc.

Quand quelques minutes plus tard je reçu un SMS d’Alex

C’était un long pavé

Sweet ?