– Chapitre 11 : L’Obscurité –

[Mes nerfs craquent, j’explose de rire et de larmes en meme temps, il se fou littéralement de ma gueule et moi je suis en train de me laisser faire, je venais de me faire niquer 1300€ officielement, et j’allais lui faire payer TRES CHER, je me le jurais, je me jurais de retrouver son nom, sa mere, son pere, ses enfants si il en avait et de lui FAIRE PAYER. ]

A ce moment précis, je me sens seul au monde, 1495060913-bonne-etoile.png , enfin, moi et l’erreur que j’ai commise, je m’insulte, je me demande a quel moment je me suis laissé aller, pourquoi je lui ai fais confiance ? Je suis dans ma voiture, je bouge plus. J’apelle un pote que j’avais mis au courant de l’histoire au hasard, je lui raconte que le mec n’est pas venu, je bafouille, l’histoire est décousue, il ressent ma panique.

Il me sort un :
“C’est chaud mais bon, te met pas dans des états comme ca, c’est que de la thune 1484082110-mog.png

Moi :
“Non, cest pas que de la thune, c’est de l’abus de confiance, c’est la preuve de ma naiveté, ca remet TOUT en question putain ! C’est pas comme si j’avais perdu cette somme au casino, ca fait mal aussi mais c’est pas pareil, tu comprends pas 1482439995-filloncolererisitassticker.png

Je raccroche.

Je suis dans la voiture, j’essaye d’enlever le nuage de fumée entoures toutes mes idées de vengeance, il faut que j’organise ca, par quoi commencer, est-ce qu’il m’a donné son vrai nom ? ca m’étonnerai…
Est-il vraiment seul ou a t-il des complices dans l’hotel ? J’ose croire que mon pote Thomas est victime de sa naiveté lui aussi. C’est pas ce genre de type.
Est-ce qu’il habite au moins Montpellier ? Est-il encore là au moment ou je suis dans cette voiture ?

[Et si il était déja a des centaines de kilometres, dans un train ?]

Putain, j’ai 0 indice a part son visage encré dans ma tête, toujours dans la voiture, je tape son nom sur google, que dalle, son pseudonyme semble emprunté a un tueur en serie Corse, pas rassurant. 1476642572-picsart-10-16-08-25-48.png

Je retourne a l’hotel raconter la fin de l’histoire, les autres se rassurent :
“Putain heureusement que j’ai pas voulu faire le gourmand, du coup il me disait de payer aujourd’hui, c’était probablement pour nous mettre tous en confiance, ca devait faire partie de son plan 1480250333-risitassueur.png

J’apprends donc que je suis le seul a avoir donné de l’argent d’avance, le seul arnaqué en somme. Avec le patron de l’hotel bien sur qui ne verra probablement jamais l’argent pour les repas et la chambre 1476642572-picsart-10-16-08-25-48.png

C’est un mur de 4 mètres d’épaisseur en face de moi, j’ai aucun moyen de savoir qui il est, ni ou il est, personne ne le connaissait avant, les amis que j’appelle sont aussi dépourvu d’idées que moi, je commence a perdre espoir.

Il doit être 19h.

Je broie du noir, j’essaye de digérer, mais ca veut pas, je me sens toujours exactement dans le même état que dans la voiture, j’ai envie de casser des objets de nerf, mais je ne le fais pas (pour ne pas alourdir la facture 1466366209-risitas24.png )

Je me creuse la tête comme jamais, COMMENT retrouver en personne un simple visage qu’on a en mémoire ? 1485878723-risitas-reflechis.png

Entre 2 appels a des amis pour raconter mon histoire, je tente de l’apeller :

Moi :
1480107253-ris47.png

Répondeur.

Je fixe le mur devant moi, dépité, lessivé, abbatu.

[Mais… Putain j’y pense, il avait pas un compte Badoo ? ] ”’

(aurait-il commis là sa premiere erreur dans son plan parfait ?)