A peine ai-je entendu ce son de cloche que je fonce sur l’onglet que j’avais bloqué sur la conversation. Et je vois une réponse

“Mdddrrrr je t’ai vu, ça a bien marché :’) ”

Ptn les kheys je vous jure, rien qu’en réecrivant ce message j’ai souri tout seul http://image.noelshack.com/fichiers/2017/02/1483996277-154457.jpg

Maintenant je dois lui répondre. Que dire. Je vais essayer de faire de l’humour http://image.noelshack.com/fichiers/2016/50/1482027315-perplexe.png

Je lui écris “L’appat a fonctionné, elle a mordu à l’hamecon cap’taine”

Puis j’envoie.

Elle me répond en très peu de temps.

Diling, le son de la notification http://image.noelshack.com/fichiers/2017/02/1483996277-154457.jpg

Elle me répond “Tu insinues que je suis un poisson ? :’) ”

Elle a l’air d’avoir de l’humour mais je déteste son foutu smiley http://image.noelshack.com/fichiers/2017/14/1491483765-la-chancla.png

Nous avons continué à parler pendant de longues minutes, d’elle, de son magnifique prénom, de moi, mon prénom de merde, du site, de nos parents, nos études, nos goûts, nos petites habitudes culinaires (elle trempait ses Oreos dans du jus d’orange, ce qui me fait repenser à elle qu’en j’en achète). http://image.noelshack.com/fichiers/2016/38/1474490235-risitas434.png

J’ai appris également qu’elle n’avait ni FB, ni Instagram, ni snap. Un bon point. Je ne supporte pas les réseaux sociaux http://image.noelshack.com/fichiers/2017/07/1487382298-risitasdepressif.png

On a parlé longtemps. Peut-être 2, 3 voire 4h, de tout et de rien, j’en avais oublié de manger.

Je ressentais une sensation très agréable, celle d’avoir quelqu’un à qui parler, qui me faisait passer avant les centaines (littéralement) de mecs qui la courtisaient.

Fin de la 1ere journée. Il est 22h, elle part se coucher car “elle doit se lever tôt”. Et moi je reste seul sur mon lit, sans lumière ni musique, à regarder le plafond, ses photos, à relire notre conversation et à rire à chaque message d’elle.

Ellyn, je te connais depuis moins de 24h mais je suis déjà très attaché à toi. Un jour, tu seras mienne.