X

Passer son réveillon à l’hôtel

[RISITAS] Passer son réveillon à l’hôtel

L’auteur

Auteur: Sanaa

Topic: [RISITAS] Passer son réveillon à l’hôtel

Le Risitas

Voilà un Risitas sans sweets, merci d’apprécier l’effort.

Bon ça y est, le pire moment de l’année est enfin arrivé.
C’est Nouvel An…
Tu commençais à redouter cette date depuis des semaines maintenant.
Novembre, pas d’invitations, normal, on est qu’en Novembre
Décembre, ça commence à monter
Voilà t’es le 15 Décembre et toujours aucune invitation
T’as beau essayer avec les gens de ta fac
« Tu fais quoi à Nouvel An toi ?
– Je le fête avec des potes d’enfance et toi ?
– Ah o-o-o-ouais, moi au-au-aussi, avec m-m-m-mes potes…
– On a loué une espèce de chalet énorme à la montagne, ça sera énorme
– Ah ouais, m-m-m-moi je fête ça ch-ch-chez un p-p-p-pote
– Amuse toi bien »
Tu sais bien qu’en réalité t’as aucun vrai pote
Y’a bien les mecs de la fac mais bon, t’as jamais fait aucune soirée avec eux
Tes contacts se limitent à « On a cours à quelle heure demain ? »
Et de temps en temps tu parles un peu de la vie avec eux
Mais tu sais bien qu’après la fac t’entendras plus jamais parler d’eux.
Les jours défilent, toujours aucune invitation malgré les perches.
Et toi qui invente une nouvelle soirée à chaque discussion
A la montagne, près d’un lac…
Il faut bien leur faire croire que t’es un vrai yes life
Mais tu sais bien que personne ne te croit
Et enfin, viennent les vacances, tu n’auras plus aucun lien avec des gens de ton âge
Ah ben si, y’a bien Ernest ton cousin yes life.
Vient Noël et la famille débarque chez toi
Tu peux enfin manger comme un animal, foie gras et saumon fumé à volonté
Tu manies avec une certaine habileté les différentes réponses
« Alors Célestin, tu as une copine ?
– Pas en ce moment Tata. »
« Pas en ce moment »
Tu sous entends que t’en as déjà eu.
Alors que t’es encore plus puceau qu’un fœtus avorté
« Et les soirées ? A la fac j’imagine que ça boit beaucoup non ?
– Ah ben ça tonton ! mais moi je fais gaffe à pas trop boire
– Vous buvez quoi ? A mon époque on tournait à la bière
– Ouais ouais la bière et la vodka. Qui veut de la dinde là ? »
Tu ne tombes pas dans les différents pièges.
Même si t’es jamais sorti
Ta famille croira bien que t’es le yes life que tu ne seras jamais.
Evidemment cousin Ernest te pose la question fatidique.
« T’as des plans pour Nouvel An ?
– Euh ouais mais c’est chiant j’ai mes partiels juste après
– Attends, tu vas quand même pas passer Nouvel An chez toi ?
Fou rire général. Bande de fdp.
– Euh non non ! On a organisé un truc sympa chez un pote ! »
Et voilà le mal est fait.
Toi qui voulait rester dans ta chambre pour « réviser » le 31 au soir
T’avais enfin une excuse à peu près valable
Les jours passent et voilà qu’arrive le 30 décembre.
Toujours aucune invitation
Fallait-il vraiment le préciser ?
Ton père qui en rajoute une couche
« Célestin, tu le passes chez qui nouvel an ?
– Euh ben chez un pote de la fac »
Le point de non-retour est franchi.
Que faire ?
Tu sais bien que tu n’as aucun réel ami chez qui passer nouvel an
Et puis demander le 30 au soir c’est la preuve de ton niveau de merde
Tout le monde a déjà ses plans
Sauf tes kheys du forum
Mais cette année, non, tu ne participeras pas au PEMT
Tu seras dehors, tu en fais le serment !
Mais que faire ?
Le brouillard givrant c’est pas génial
Passer la nuit en forêt signerait ton arrêt de mort
De toute façon t’as pas de couverture de survie, encore moins de forêt
Dernière solution possible : l’hôtel
Tu check les prix sur Internet…
70€ pour une chambre de merde…
Et voilà, ton argent de Noël qui fond comme neige au soleil
Bon au moins t’as de la chance, il restait de la place au ibis.
Allez c’est réservé !
T’as même pas les couilles de les appeler, tu fais tout sur internet.
C’est bon c’est le 31.
T’espères au moins dîner avec tes parents
Mais à 17h ton connard de père te demande déjà quand tu pars
« V-v-vers 18h »
Oui papa, tu pourras niquer maman tranquillement ce soir.
Allez, 18h30, c’est l’heure du départ.
Soudain, t’as un flash.
Tu dois faire comme si t’allais en soirée, tu peux pas rester avec ton jogging.
T’imagines déjà le moment de solitude quand t’entreras dans l’hôtel
Enfin bref, on met sa belle chemise blanche
Son beau pantalon
Evidemment t’as l’air con, tu sais pas pourquoi mais tu te parfumes
Et c’est parti, tu balances fièrement à ta mère : « Allez je vais rejoindre mes potes ! »
« A l’année prochaine fiston ! »

Tu prends la voiture en direction de…
ah non t’as pas le permis
Tu prends le bus en direction de l’hôtel !
Qu’est ce que t’as l’air con dans ta chemise putain

Te voilà face à l’ibis, avec ton Eastpack sur le dos.
Tu vois les gens sortir de l’hôtel
Bah oui, ils vont fêter Nouvel An entre amis
T’arrives à l’accueil, t’assumes absolument pas
Tu vas passer ton Nouvel An à l’hôtel, tu le sais et le personnel le sait
Nouvelle idée de génie, te faire passer pour un étranger.
« Good evening, I reserved a room for tonight…
– Your name please ?

– Your name sir ?
– Célestin Dupuis…
– Mais vous êtes Français ?
– Ma clé s’il vous plait.
– Attendez, je dois valider tout ça dans l’ordinateur. Donc nationalité ?
– Français… »
Bon c’était ton dernier moment de solitude.
Y’avait bien cet instant où t’as croisé tes voisins sortir quand tu entrais dans la chambre.
La télé qui marche pas, t’oses même pas descendre à la réception.
Un peu de JVC pour passer la soirée alors…
Tu crées ton fameux topic « Je suis en soirée, vous faites quoi les puceaux ? »
Puis vient ton grand moment, le PEMT de minuit.
Et bien non, tu réalises que le modérateur a une vie pire que la tienne.
Au lit à 1 heure, tu dors jusque 10h, tu fais tes affaires.
Tu pars de l’hôtel, le réceptionniste veut se marrer un coup :
« How was your night Mister Célestin ?
– Bien merci, au revoir.
– Good bye, happy new year »
En route vers la maison, ton nouvel an est enfin passé.
Au moins tes parents ne te prennent pas pour une merde asociale
« ça s’est bien passé fiston ?
– Oui on s’est bien amusés avec amis
– D’accord, d’ailleurs y’a Ibis Hotel qui a appelé pour dire que t’avais une réduction sur ta prochaine nuit là bas.
-…
Merci. Je vais me coucher. »

Categories: risitas