PARTIE 19 :

Comme pour Victoire, je ne vais pas la détailler même s’il y a beaucoup à en dire (ça pourrait même faire l’objet d’une Risitas Story secondaire en spin-off, on verra). On va quand même s’attarder sur quelques moments forts

Donc, le lendemain 18 mai, vous allez déjeuner ensemble en amoureux dans un parc. Contrairement à la veille, vous n’êtres plus beurrés comme des Petits Lu et elle t’aime toujours

Bizarre, bizarre

Tu rentres chez toi en cours d’après midi, particulièrement heureux

Trois jours après ces événements, le 21 mai, la TCDB se réunit. Vous décidez de ne rien dire aux autres pour la journée, ce qui amplifie votre complicité

Ton petit cœur fragile et si malmené pendant 24 ans se dit que peut-être, peut-être il a trouvé la rustine qu’il lui fallait pour boucher les énormes trous de katana que toutes les autres pétasses y ont faits

Le soir même, y’a une petite soirée chez un membre de la TDCB (encore, oui, on est très porté sur le levage de coude). En partant en plein milieu de la nuit, vous ratez votre Noctilien, mais vous rentrez en uber avant de vous endormir chez elle, l’un contre l’autre.

Le lendemain, vous vous réveillez au lit et vous démarrez une série de câlins plus chauds que la broche d’un maître kebabier

La fameuse capote que Sophie t’a proposé la fois d’avant va-t-elle servir ?
EH BIEN….
DISONS QUE…
OUI !
MAIS

Elle est trop petite et te boudine le Z, ce qui est à la fois un peu malaisant mais aussi un peu awesome pour ta virilité

Et c’était la seule qui lui restait, cette loose

Du coup vous vous rabattez en urgence sur une bonne petite partie de saiks oral

Putain. Trois jours que vous êtes ensemble et tu es déjà allé plus loin qu’avec Victoire en quatre mois.
Ajoutons à ça que tout ce bullshit catho grenouille de bénitier laisse Sophie particulièrement indifférente. Elle, elle serait plutôt de l’autre côté, là où le péché de chair règne en maître

LA BAISE EST TOUTE PROCHE NOM DE DIEU

Ellipse. Quelques jours plus tard, nous sommes le 25 mai 2016, c’est-à-dire il y a un an moins un jour.
Tu passes une belle journée en solo dans Paris, tu vas au ciné, la maman de Sophie doit passer chez elle pour je ne sais quelle broutille .

Toi tu la joues cool et détendu, tu vas au cinéma. Après ça, s’ensuit un vague moment de malaise au moment de t’acheter des capotes : tu veux passer par les caisses automatiques pour plus de discrétion mais le code-barre de tes Durex déconne, ce qui t’oblige à appeler une vendeuse

Tu retournes au cinéma, et en sortant tu as un texto de Sophie :

« Ma mère est partie ! »
Toi, avec la décontraction de Sarkozy devant une valise d’argent libyen :
« Oh, déjà ? »
Elle :
« Oui… »

Ho putain les trois petits points érotiques qui font se réveiller la faune de ton caleçon

Direction son appart, où vous passez un petit dîner fort agréable ensemble

ET LÀ
ET LÀ
ET LÀÀÀ

Alors que vous êtes en plein préliminaires, tu lui sors « Hé au fait, je suis équipé maintenant… ça te dit d’essayer ? »

Tu l’entends te murmurer de façon parfaitement sexy : « Oooh, mais volontiers… »

ON Y EST
ON Y EST BORDEL LES KHEYS
TU AS 24 PUTAIN D’ANNÉES ET TES POUVOIRS DE MAGE NOIR VONT FOUTRE LE CAMP, TU VAS TE VENGER DE TOUTES CES GUEUSES QUI T’ONT REJETÉ À VITESSE GRAND V

On va pas s’attarder sur tous les détails hein, on est pas là pour ça. Mais avec tout ce que tu avais entendu dire, tu pensais que tu allais gicler ultra vite… hé bien pas du tout, c’est l’inverse qui se passe, tu fais joujou avec ton plus fidèle assistant pendant de longues minutes, mais tu n’arrives pas à aboutir.

Un problème qui sera d’ailleurs récurrent dans votre vie sexuelle (mais pas majoritaire heureusement)
Un peu déçevant, mais tu es absolument fier de toi et tu t’endors avec la tête de ta donzelle sur le torse, comme un vrai putain de bonhomme