PARTIE 15

Cette petite conne t’explique que pour elle, une vraie relation ça doit se construire sur une amitié solide

T’as envie de lui répondre que si t’avais fait ça, au bout de quelques mois elle t’aurait dit « Non mais je veux pas gâcher notre amitié »

Puis elle t’explique que vous vous faites pas assez de SMS (alors que tu fais que ça), et que c’est pas normal parce qu’avec ses amies elles arrêtent pas. La logique des femmes

Tu gardes ton calme et tu arrives à lui faire entendre raison

Mais le repos sera de courte durée

En effet, un mois et demi plus tard environ, le 24 avril 2015, vous avez rendez-vous dans un joli parc
Toi, tu te méfies de rien, tu penses que ta relation est à nouveau sur les bons rails

Il fait beau, le soleil brille, tu lui as même fait des cookies pour lui faire plaisir

Sauf qu’elle est froide comme pas deux

Vous vous balladez un peu, tu veux lui prendre la main mais elle te dit « ah non j’aime pas, ça fait vieux couple collé l’un à l’autre, et puis ta paume transpire »

Alors que vous avez passé toute la relation à faire ça, comme n’importe qui

Elle lâche pas une syllabe, elle est chaleureuse comme une boule de neige et distante comme la Nouvelle-Guinée

Au bout de quelques minutes tu en as marre, tu te plantes en pleine rue et tu lui poses un ultimatum : soit elle t’explique ce qui va pas, soit tu te barres.

FOKONPARL, round 2

Mais tu ne gagneras pas ce round. Elle t’explique que les meilleurs moment de sa vie c’est avec Dieu qu’elle les passe, qu’elle ne se sent pas à même d’être la bonne copine attentionnée qui envoie des petits messages mignons (alors que, rappelons-le, quelques semaines plus tôt elle t’accusait de pas assez lui écrire)

Ça finit là, elle te plante devant son ancienne fac et s’en va

Ton cœur est en lambeaux. Tu dors chez un pote et tu passes la nuit à chialer
Tu rentres chez toi, tu fracasses ta boîte de cookies faits maison par terre et tu chiales tout ce que tu peux

S’ensuit alors une longue, longue période de déprime

Vous pensez que ça va pas pouvoir être pire ? Eh bien si les kheys