Je reposte la partie 13 sans faute vite fait :

PARTIE 13

ET LÀ
ET LÀ

C’est le palot

Quatre ans putain, quatre ans que tu n’avais pas ressenti cette douce sensation des lèvres qui se touchent, des mains qui se balladent tranquillement un peu partout, du sourire béat juste après

T’es tellement nerveux qu’après lui avoir dit au revoir tu restes dix minutes à rien faire le temps que tes jambes arrêtent de trembler comme un Flamby pendant un séïsme au Japon

Mais déjà tu peux sentir les douces hormones Alpha qui regagnent tranquillent ton corps, vous m’aviez manqué putain

Vous discutez encore un peu sur vos sentiments, et puis vous vous dites à bientôt

Et voilà, ce 18 décembre a beau avoir commencé comme de la merde, force est d’admettre qu’il se termine plutôt bien

Le lendemain, tu as ta dernière journée de cours avant les vacances, tu as très peu dormi mais tu pètes la forme, pire qu’un trotinette sans freins

Noël passe, tu penses qu’à elle, tu es comme une pile électrique

Et puis quelques jours après vous vous voyez en soirée chez une amie de la TDCB qui a décidé d’inviter tout le monde (Sophie en fait, on y reviendra plus tard).

Tu as un peu peur sur le coup au moment de la revoir, tu es même terrifié à l’idée que votre galoche de la dernière fois n’était qu’un coup de tête

Et pourtant non, vous vous donnez rendez-vous près du métro où le fameux bisou a eu lieu, tu lis dans ses yeux une grande envie de reprendre là où vous vous en étiez arrêté. Et en effet, elle te saute au cou pour t’embrasser

Ton petit cœur fond comme une plaquette de beurre Éco + sous un pet brûlant de Gérard Depardieu après le banquet de la LICRA

Et puis vous partez à la soirée (chez Sophie d’ailleurs, lolz)

Prochain message de moi = partie 14 nocake