PARTIE 11 :

Pourquoi Victoire ?

Eh bien parce que tu as un bon feeling. Quatre ans se sont écoulés depuis Céline, tu te dis qu’il y a prescription et qu’il est temps de se remettre en selle

Cette fille est un peu niaise, un peu timide. C’est ce qu’un de tes potes appelle un « jouet » : la fille introvertie, devant laquelle tu peux faire le con à loisir, et qui n’aura jamais d’autre réaction qu’un petit rire nerveux

Un parfait ascendant psychologique, d’autant que tu es de quelques années son aîné, les filles adorent

Avec la maladresse de François Bayrou dans un biathlon, tu tentes une approche. De petites blagues par ci, de l’attention par là…

Le hasard fait aussi que vous êtes quasiment voisins

Oui parce que tu as quitté le cocon familial pour pouvoir mener ta dernière année d’études tranquillement
Tu as une superbe colloc de 57 m² à quinze minutes à pied de ton école, le bonheur absolu

Bon, ton colloc est un petit rat appartenant au… peuple élu, radin comme pas deux et particulièrement antipathique, mais c’est pas bien grave

Et donc, ta cible habite à environ un gros quart d’heure à pied de ton domicile

Et tous les jeudis, après chaque réunion de la TDCB, tu la raccompagnes jusqu’au métro le plus proche de chez elle

C’est un détour assez grand qui te fait rentrer plus tard chez toi, mais le white knight en toi te dit que tu es sur le bon chemin

Tu apprécies beaucoup ces moments entre vous, sur le chemin tu as tout le temps d’apprendre à la connaître, à tactiliser quelque peu la conversation (probablement avec la subtilité de Zemmour qui doit réaliser un poème sur l’immigration mais bon )

Le truc chiant, c’est que de temps en temps il y a une troisième fille, Agathe, qui vous accompagne sur ce trajet retour puisqu’elle aussi habite dans le coin, ce qui ruine un peu votre intimité

Le temps passe, rien de concret n’advient, tes molécules de mage noir te picotent mais te poussent à l’action en même temps

Tu sens que c’est ta chance, ton occasion, alors tu ne lâches rien

Et puis, un soir, c’est la fameuse fin du semestre pour la TCDB…

Sweet en approche rapide