[RISITAS] L’ancêtre POILU de Célestin atterrit en 2018!

L’auteur

Auteur: WCWMondayODOKI

Topic: [RISITAS] L’ancêtre POILU de Célestin atterrit en 2018!

Le Risitas

Louvemont, Cote du Poivre, 20 Avril 1916. Le 106e Regiment d’Infantrie est affecté dans le secteur depuis le début de ce qui sera appelé des années après la Grande Guerre. http://image.noelshack.com/fichiers/2016/40/1476020632-risitas.png

Fernand Celeste Dumont, 33 ans, agriculteur, fait parti des milliers d’hommes plongés dans l’enfer de Verdun. Il écrit aujourd’hui une lettre, la dernière probablement. Il est 10H30, dans quelques minutes, sa tranchée va passer à l’assaut, baillonnette au canon.
Il écrit:

“Yvette, c’est l’heure, cette fois ci, on le sait, il y aura de nombreux morts. L’artillerie n’a pas visé comme nous l’aurions espérés les lignes Allemandes. Ils ont tapé trop loin, beaucoup trop loin. Nos chefs veulent lancer l’assaut quand même. Je n’ai pas beaucoup de temps, je t’aime Yvette, je t’aimerais pour toujours, ici ou là haut…Ton Fernand” http://image.noelshack.com/fichiers/2016/51/1482444450-poilusrisitassticker.png

“FERNAND DEBOUT, EMILE, JOSEPH, REVEILLEZ VOUS BAILLONNETTE AU CANON!” http://image.noelshack.com/fichiers/2018/18/4/1525382179-1483878031-eussou-poilu.png

C’était le Sergent Pouvreau, un brave homme, vaillant, quoiqu’un peu simplet. Il lancerait l’assaut devant ses hommes, comme le veut la coutume.
Fernand place sa baillonnette sur son Lebel.

“Cette fois c’est fini..” se dit il, après avoir échappé tant de fois à la mort…

Il se prépare, comme ses camarades, à monter à l’assaut. Un dernier regard sur Emile, son meilleur ami, le seul qu’il reste de son bataillon de 1914.

“On dirait bien que cette fois c’est la bonne Fernand!” http://image.noelshack.com/fichiers/2017/01/1483878031-risitas-poilu.png
“Fais attention à toi Emile, bonne chance…” http://image.noelshack.com/fichiers/2016/51/1482444450-poilusrisitassticker.png

“A L’ASSAAAAAAAUT POUR LA PATRIEEEEEE!” http://image.noelshack.com/fichiers/2018/18/4/1525382179-1483878031-eussou-poilu.png

Sifflet en main, pistolet en l’air, le Sergent lance l’assaut le premier. Comme un seul homme, toute la tranchée s’élance en hurlant, pour se donner de la force dans un combat pourtant perdu d’avance.

Le Sergent s’écroule, fauché par un tir de mitrailleuse. De nombreux hommes meurent dans les premières secondes de l’assaut. Très vite les tirs de mortiers sèment le chaos. Fernand s’effondre, Emile aussi.

“ON PASSERA JAMAIS FERNAND C’EST FOUTU!”
“IL FAUT CONTINUER EMILE, RELEVE TOI!”
“FERNAND ATTEN…”

Un flash, un grondement inhumain, puis plus rien. Le voile blanc.

“J’espère que ma lettre arrivera…Yvette, ma pauvre Yvette…25 ans et déjà veuve… Emile, est ce qu’il s’en ai sorti? Et euh…Attend j’arrive encore à penser…Qu’est ce que…”

“MONSIEUR…
MONSIEUR CA VA?
Monsieur vous…vous allez bien?” http://image.noelshack.com/fichiers/2018/29/6/1532128784-risitas33.png

Sweet?

Fics similaires