Je rassemble mes affaires, elle m’appelle depuis 5 minutes pour descendre…

Bon aller Atkheyou, tu ne connais pas ces gens, au pire tu passes 30 minutes et tu dégages !!!

Je palpe mon froc, pas moyen de retrouver mon oseille, putain j’espère que j’ai pas tout claqué en picole…

Gros stress à nouveau :ensueur :

Je descends les marches doucement, j’essaye de faire durer.

Son père m’accueil avec un « Ah vindou, c’po s’vent que (j’ai oublié le nom) nous mène d’monde, T’va manger un coup avec nous autres » https://image.noelshack.com/fichiers/2016/38/1474552335-1474295636-1472310133-picsart-08-27-04-31-36.png
J’me rappelle avoir pensé, ah c’est comme ça qu’elle s’appelle ? Bordel ce nom de merde. Désolé les kheyous je ne m’en souviens vraiment plus.

J’étais bloqué, impossible de parler, je prends la chaise et je me pose. https://image.noelshack.com/fichiers/2018/01/4/1515031878-ukhytyuui.png

Ils discutent entre eux, j’entends que ça parle de moi mais avec la cuite et le cauchemar j’ai du mal à réaliser.

J’enquille le café et les tartines, je remercie les parents et je sors m’en griller une, elle me rejoint et on discute.

Bon j’ai appris que je l’ai bel et bien tringlée, que je n’ai plus d’oseille car tout dépensé en picole.
Elle m’a ramassé à la sortie de la boite, elle y était aussi mais je ne l’ai pas croisée la bas (pourtant vu l’engin j’aurais pas pu rater un tel morceau…)
A la base elle devait me déposer dans la maison de location mais comme c’était à 60km, que j’étais complètement cuit et qu’au niveau indications c’était un GPS roumain, elle a préféré qu’on se repose avant.
https://image.noelshack.com/fichiers/2016/50/1482094259-risitas-jesus-dodo.png

Elle me propose de me raccompagner, j’étais en chien, sans oseille car je ne prends jamais ma CB avec moi quand je vais en boite, je n’avais pas trop le choix.

On rentre, je remercie à nouveau les parents. Le père me serre la main et me dit « On t’revoit bintôt ? »

« Euh.. Oui.. Oui bien sûr » https://image.noelshack.com/fichiers/2017/18/1493874058-bloggif-590aa69ba8d23.png

Putain j’étais tellement mal les kheys… Les pauvres parents qui n’ont pas dû voir souvent de mecs passer chez eux. Ce malaise. https://image.noelshack.com/fichiers/2017/11/1489419617-sans-titre-5.png

Une fois dehors, elle ouvre la voiture et me propose de me raccompagner.
En sueur à nouveau, je suis mort, mes potes vont voir l’engin, ils ne vont pas me rater.