[RISITAS] Bienvenue en prépa

L’auteur

Auteur: Jean-Cassini

Topic: [RISITAS] Bienvenue en prépa

Le Risitas

I – 1 Prologue, le collège

Situons le contexte.
On est en 2009, tu es un jeune célestin, le profil typique: 1 an d’avance, complètement associal, en décrochage scolaire complet au collège
Tu passes tes journées devant ton PC sur Dofus pour fuir la réalité, parfois le prof fait l’appel et dit “Ah Jean-Cassini, encore absent” alors que t’es au fond de la salle

Tu passes ton brevet, tu l’as au ras du cul, tes profs te disent que tu n’auras jamais le niveau pour aller en seconde générale et t’orientent en Bac Pro/CAP, mais tu refuses, tu t’obstines et tu repiques ta 3ème

Tu retapes donc ta 3ème dans un collège d’une grande ville voisine, tu sais que tu vas dans le mur mais tu t’en tapes, t’as plein de temps pour jouer à Dofus

Tu passes tes récrés au CDI ou dans les chiottes

Et tu commences les carabistouilles pour sécher un maximum de cours, sachant que tu as déjà ton brevet:
Tu t’arranges pour gérer la fameuse malette de la vie scolaire qui contient les billets que le prof remplit pour signaler une absence, et tu te barres

Ton collège ne propose pas Italien donc tu t’inscris au CNED, du coup encore plus d’heures libres pour jouer à Dofus, bien entendu tu ne rendras aucun devoir du CNED

Tu remarques qu’en EPS ton nom est tout seul sur une autre feuille (tu es toujours dans les derniers de la liste), et que le prof oublies de t’appeler, tu flaires l’occasion en or et tu te barres, tu n’iras plus en EPS pendant 6 mois

Les gens de ta classe ne savent même pas que tu existes

En bon prolo, tu vis en HLM avec ta famille

Un beau jour, tu entends le téléphone sonner, tu décroches, c’est la vie scolaire “Allô ? Vous êtes la Maman de Jean-Cassini ?”
“…” “Jean-Cassini, c’est toi au téléphone ? C’est quoi ces histoires d’absences ?”…

Tu commences à suer à grosses gouttes, ton coeur s’emballe et tu raccroches

Ton plan en béton n’est peut-être pas si infaillible

Bordel quand ta mère apprendra pour tes 6 mois d’absences, de carabistouilles Ma tête résonne encore

Bon au final l’année touche à sa fin, et tu termines beaucoup plus tôt que les autres car tu as déjà le brevet. Le verdict tombe: Bon pour la seconde générale, malgré un pronostic très pessimiste